La culture Générale dans le PGE

Comment s’enseigne la culture générale dans le Programme Grande École des écoles membres d’ECRICOME ? Réponses des directeurs de programme !


Sylvie Jean, Directrice du Programme Grande École de NEOMA BS :

Sylvie JEAN NEOMA BS {JPEG}

Comme l’écrit Edgar Morin : « l’enseignement des humanités n’est pas un luxe dont on devrait réduire la part au profit des enseignements utilitaires. Il est plus qu’utile, il est indispensable et salutaire pour toute une vie » (« Sur l’esthétique », 2016, p.122). La classe préparatoire place l’enseignement des humanités au cœur du dispositif pédagogique. Le socle de culture générale qui en découle, est essentiel dans la poursuite des études en école de commerce. NEOMA BS a pleinement intégré ce continuum au sein de son Programme Grande École.
 
En effet, dès la première année, les étudiants ont la possibilité de choisir des électifs dits « d’ouverture » qui leur permettent de consolider leurs connaissances. Parmi les différents thèmes proposés, les étudiants peuvent opter pour « Histoire de l’Art », « Rhétorique et Persuasion », « Conflits Culturels et Religieux », « Histoire et Leadership », sans oublier la géopolitique et les relations internationales.
En Master 1, plusieurs approches originales viennent compléter le dispositif de cours. Il est possible de participer à « La Nuit de l’ONU », un évènement qui se conclue par une mise en situation internationale où les étudiants mettent en application leur sens de la négociation. Dans le domaine du Design et du Graphisme, un partenariat avec l’ESAD de Reims (École Supérieure d’Art et du Design) offre l’opportunité d’une immersion directe qui permet d’acquérir une double compétence.
En Master 2, il est possible de renforcer son niveau d’expertise grâce à un MSc en double-diplôme. Pour les passionnés de géopolitique par exemple, un DU leur est proposé en partenariat avec l’Université de Reims-Champagne-Ardenne.
 
Enfin, le parcours en apprentissage est envisageable au sein d’institutions culturelles comme le Musée des Beaux-Arts de Rouen et le Musée d’Orsay à Paris. Une bonne façon de conjuguer la passion pour la culture générale et l’expérience professionnelle !
Dans le cadre des spécialisations en Master 2, pour celles et ceux qui désirent travailler dans le secteur des arts et de la culture, NEOMA BS propose un MSc en double diplôme « Cultural and Creative Industries » sur le campus de Rouen.

Pascal KRUPKA, Directeur du Programme Grande École de KEDGE BS :

Pascal KRUPKA KEDGE BS
Pascal KRUPKA KEDGE BS

Voici plusieurs focus sur la culture à KEDGE BS :
- Focus Culture Développement Durable

Dans un monde complexe, interconnecté et en en perpétuelle mutation, chacune des décisions que nous prenons à un impact sur nos sociétés et sur notre Planète.
Comment s’assurer que les décideurs politiques et économiques – et plus largement tous les décideurs actuels et futurs — soient suffisamment préparés pour prendre en compte les enjeux de Développement Durable dans leurs activités et leurs responsabilités quotidiennes ?
A cet effet, tous nos étudiants à l’entrée à Kedge, passent Le « Sustainability Literacy Test », Sulitest. Nous mesurons leur appropriation de ces problématiques en leur faisant passer à nouveau ce test au terme de leur cursus, au moment de leur diplomation.
 
Créé suite à la Conférence des Nations Unies sur le développement durable, RIO+20, d’utilisation très simple, sous forme de Questionnaire à Choix Multiples en ligne, Sulitest est constitué d’un module international identique partout dans le monde et de modules nationaux constitués de questions portant sur des problématiques locales (réglementations, lois, culture et pratiques du pays).
Le projet Sulitest, piloté par une Association indépendante, est soutenu par plus de quarante institutions et réseaux internationaux comme l’Unesco, le PNUE, UNGC PRME ou UNDESA, et de nombreuses personnalités, universités, réseaux étudiants, et entreprises de par le monde.
Reconnu comme l’une des 17 initiatives remarquables dans le partenariat des Nations Unies pour les Objectif de Développement Durable(ODD), la plateforme Sulitest est aujourd’hui l’un des outils de mesure et de suivi des ODD. Chaque question Sulitest est alignée sur un ou plusieurs objectifs, créant ainsi la plus grande base de données sur la compréhension et l’engagement des citoyens envers les ODD.
 
- Focus Culture Digitale
Le Parcours Grande Ecole de Kedge Business School est conçu pour acquérir les savoirs nécessaires afin d’évoluer dans un monde complexe, où la mutation numérique impacte les entreprises, les individus, et les modes de pensées…
L’Approche digitale se déploie avec la mise en place d’un cours de Codage informatique "CODING SKILLS & TECH CULTURE". A travers une approche pédagogique où alterneront cours théoriques et travaux pratiques, les élèves codent en binôme ou en groupe et développent un projet Web.
Pour renforcer les compétences spécifiques propres au monde du Digital, la possibilité de choisir des majeures et spécialisations liées à ce domaine complète le dispositif pendant les années du Parcours Master. Des certificats digitaux permettent à nos étudiants de soutenir et d’augmenter leur employabilité.
 
- Focus Culture Arts et Médias
Le développement actuel des industries créatives entraine l’émergence de nouveaux métiers. L’industrie des médias et du loisir connait une forte croissance au niveau mondial, portée par l’essor du digital…
Dans ce contexte, nos étudiants ont accès à 2 spécialités innovantes pour des écoles de management : « Arts et Industries créatives » qui ouvre des horizons métiers dans les secteurs du Management et du Marketing dans les secteurs des Arts, du Patrimoine, du spectacle vivant, des industries culturelles, du Design, de la mode, du tourisme créatif, d’une part.
D’autre part, le parcours « Entertainment & médias », qui met en exergue l’atout incontournable qu’est le soft power, ou art de fédérer des populations via le storytelling… Les étudiants ont un parcours qui ouvre une vision globale des médias et de la communication du loisir, et permet l’analyse des pratiques appliquées notamment au monde de l’Entertainment et du sport.

Elodie HURÉ, DIrectrice du Programme Grande École de RENNES SCHOOL OF BUSINESS

Elodie HURE, RENNES SB
À Rennes School of Business, nous sommes convaincus qu’il faut préparer nos étudiants à un monde toujours plus complexe et incertain : l’Intelligence Artificielle qui transforme notre société et particulièrement le monde du travail, les enjeux climatiques qui - combinés à d’autres facteurs socio-économiques - génèrent des risques géopolitiques. Malgré les risques que nous percevons tous, nous souhaitons que nos étudiants puissent s’y adapter et s’y épanouir, en proposant des solutions différentes et en réinventant des modèles grâce à un mode de pensée ouvert.
La culture est donc indispensable à tout futur leader qui doit sortir du cadre, et inspirer le changement de manière positive.
Fidèle à notre ADN international, nous ne cessons de développer l’intelligence culturelle de nos étudiants, par le biais – bien évidemment - des expériences internationales vécues dans nos 310 universités partenaires, mais aussi sur le Campus de Rennes. L’interaction avec notre Faculté internationale et les 70 nationalités représentées sur le campus par nos étudiants étrangers, permet en effet à chacun et chacune de s’enrichir des diverses cultures.
Pas de cloisonnement à Rennes SB puisque les associations sont ouvertes à tous nos étudiants internationaux et toutes nos expériences pédagogiques sont pensées dans un mode multiculturel ! Le parcours qui incarne le mieux cette intelligence culturelle est le Track Expand, qui combine un départ à l’étranger sur le Semestre 3, des cours de management trilingues (Anglais – Espagnol – Allemand) sur le Semestre 4 et un double diplôme dans une université partenaire en dernière année.
Le Programme Grande École laisse également une très grande place à la géopolitique, représentée par Dr Thomas Flichy de la Neuville, titulaire de notre nouvelle Chaire de Géopolitique. Ainsi, les étudiants de première année découvrent cette année les quatre aires d’excellence de Rennes SB par le biais de la géopolitique et des « humanités » : des problématiques liées à la complexité, l’agri-business, l’intelligence artificielle et la logistique durable y sont abordées. À l’issue d’une série de conférences intervient un concours d’éloquence dont l’objectif est d’encourager nos étudiants à prendre la parole sur ces sujets contemporains. Grâce à des pop-up modules - des modules éphémères - nous aborderons également des sujets en fonction de l’actualité.
Enfin, la culture est également abordée grâce à des programmes joints. La spécialisation de dernière année en « Management de Projets Créatifs, Culture et Design » permet aux étudiants de s’associer à des étudiants de l’école des Beaux-Arts de Rennes et de s’enrichir de connaissances dans le domaine de la scénographie, du Design ou encore de l’Histoire de l’Art Contemporain. Le Master en « Sustainable Management & Eco-Innovation » permet à nos étudiants d’aborder les enjeux relatifs à l’énergie, l’éco-design ou la finance responsable, et ce en partenariat avec l’Ecole des Métiers de l’Environnement. Enfin, le MSc Innovation et Entreprenariat développé avec l’INSA ouvre des perspectives sur la créativité, l’innovation et l’UX design.
À Rennes SB, la culture est essentielle et n’a pas été juxtaposée à un programme de management, mais intégrée à une vision d’une expérience d’apprentissage dont l’objectif est bien évidemment de mettre nos étudiants en confiance grâce à des savoirs fondamentaux, mais aussi de renforcer leur curiosité. Cette curiosité va leur permettre de découvrir d’autres domaines, d’hybrider leurs compétences et de construire un véritable projet personnel et professionnel. C’est par la combinaison des deux espaces de confiance et de curiosité - fondamentaux de management et humanités – que nos étudiants pourront avoir la liberté de révéler leur talent, prendre des initiatives et penser hors du cadre.

Sur l'Agenda Littéraires

Tout l'agenda >>