TÉMOIGNAGES LITTÉRAIRES

Accueil > Témoignages Littéraires 

Les étudiants issus de prépas littéraires sont les bienvenus au sein des écoles de management. ECRICOME réserve 155 places aux élèves de Prépa Littéraire en 2021 : « Toutes les écoles membres du concours sont attachées à ces profils. C’est pourquoi nous avons prévu des places contingentées pour être sûr d’accueillir ces étudiants » précise Delphine Manceau, Directrice d’ECRICOME et DG de NEOMA BS.
Voici plusieurs témoignages d’étudiantes issues des prépas littéraires :

 » Passer le concours ECRICOME Littéraire m’a permis de m’épanouir tant sur le plan personnel que professionnel, au sein d’une école ayant à cœur de diversifier les profils de ses étudiants. Je suis aujourd’hui convaincue que les compétences analytique et rédactionnelle des littéraires, complétées par les enseignements d’école de commerce, contribueront à en faire des managers agiles et dynamiques. « 

EM Strasbourg, Opportune

 » Souhaitant travailler plus tard dans le secteur de la culture – et plus précisément dans l’industrie musicale – les débouchés en école de commerce étaient plus larges et davantage en lien avec mon profil. De plus, l’absence de concours écrits pour ECRICOME me permettait de me concentrer sur les épreuves ENS tout en ayant la possibilité d’intégrer une école par la suite. « 

KEDGE BS, Eva

 » Suite à mes années de Khâgneuse, j’ai candidaté au PGE de NEOMA BS car j’étais curieuse de découvrir ce à quoi ressemblait le monde du travail. Le PGE, c’est l’apprentissage des outils utiles qui nous permettront de construire au mieux notre projet professionnel. La polyvalence et l’agilité, c’est ce que nous apprenons en école. Pourquoi NEOMA ? Pour sa diversité et son excellence. L’école de commerce, c’est l’école de la vie, y compris pour les littéraires. « 

NEOMA BS, Jacintha

 » Je dirai que mes études ont été très enrichissantes de par l’aspect culturel et littéraire de ma classe préparatoire, et par l’aspect plus commercial qui est arrivé par la suite en intégrant Rennes School of Business. En tant qu’ancienne khâgneuse, les sujets abordés en école de commerce (marketing, comptabilité, management) m’ont permis d’envisager de nouvelles perspectives d’avenir en tant que littéraire. Par exemple, je suis actuellement en stage chez la maison de ventes aux enchères d’art Artcurial en marketing. Je peux donc me servir des compétences acquises à Rennes School of Business, tout en pouvant rester très concernée par l’art. En résumé, l’avantage du programme PGE est son ouverture par rapport au mot « business ». En tant qu’étudiant, on peut envisager pleins de possibilités grâce à l’aspect général des matières enseignées, laissant la chance à tout le monde de travailler dans différents domaines. C’est pourquoi je suis fière d’être une littéraire en école de commerce. « 

Rennes SB, Clotilde