Témoignages étudiants concours ECRICOME LITTERAIRES

TÉMOIGNAGES LITTÉRAIRES

Accueil > Témoignages Littéraires 

Les étudiants issus de prépas littéraires sont les bienvenus au sein des écoles de management. ECRICOME réserve 155 places aux élèves de Prépa Littéraire en 2021 : « Toutes les écoles membres du concours sont attachées à ces profils. C’est pourquoi nous avons prévu des places contingentées pour être sûr d’accueillir ces étudiants » précise Delphine Manceau, Directrice d’ECRICOME et DG de NEOMA BS.
Voici plusieurs témoignages d’étudiants issus des prépas littéraires.

     Poursuis tes rêves avec ECRICOME

« En proie au doute, je ne savais pas ce que je voulais faire après ma Khâgne. J’ai ainsi décidé de passer les concours de la banque ECRICOME. J’ai pu me concentrer sur le concours sachant que j’avais l’opportunité de pouvoir décrocher d’autres écoles. Aujourd’hui, je suis étudiante dans une voie qui me plaît et grâce aux outils apportés quotidiennement, je sais à présent dans quelle direction professionnelle me diriger. Le PGE m’a permis d’acquérir de nouvelles compétences tant managériales que commerciales tout en conservant mon âme littéraire. Passer le concours ECRICOME a été l’une des meilleures décisions de ma vie ! »

Apprendre à se connaître, Manon

« Ancien élève de prépa littéraire, je recommanderai fortement d’intégrer une école de management. Je m’y suis directement senti à ma place, loin des clichés auxquels on pourrait s’attendre. Sans véritable retard insurmontable dans les disciplines plus mathématiques, j’ai pu compléter mes compétences rédactionnelles et d’analyse par des connaissances précises en comptabilité ou en économie afin d’aborder au mieux le monde de l’entreprise. Mettre en valeur son expérience d’ancien prépa littéraire s’est avéré déterminant pour moi lorsque j’ai décroché mon stage de fin de première année. Le recruteur a été sensible à mes capacités de rédaction, aussi rares qu’appréciée en entreprise. Quotidiennement dans mon stage actuel en tant que chef de secteur pour l’une des plus importantes entreprises d’agro-alimentaire du monde, ma capacité à bien m’exprimer acquise lors de mes années de prépa littéraire et perfectionnée lors de mes années d’école sont mises à profit. »

Se démarquer, Loïc

« Après deux années de CPGE littéraire à composante sciences économiques, de nombreuses portes s’ouvrent à soi. Je savais que je voulais continuer dans un cursus hybride et international, j’ai donc choisi d’intégrer une école du concours ECRICOME. Lors de ma première année, j’ai suivi le parcours Géopolitique et Affaires Internationales afin de diversifier mes enseignements. J’ai par la suite candidaté au cursus EXPAND qui donne lieu à un double-diplôme à l’étranger. A l’heure de choisir un stage de fin d’année à dominante commerciale, ce n’étaient pas les possibilités qui manquaient. Cependant, un secteur m’attirait tout particulièrement : l’industrie du livre. Ce dernier allie mon amour de la littérature sous toutes ses formes et ma spécialisation en commerce. J’ai donc fait le choix d’être stagiaire en librairie indépendante afin de me familiariser avec la chaîne du livre. De fil en aiguille, je me suis intéressée à d’autres métiers, tels qu’assistante d’édition, représentante ou agent littéraire. En discutant avec des collègues, je me suis vite aperçue que les profils pluridisciplinaires étaient appréciés dans ce milieu. L’édition et la culture en général ne sont pas des secteurs professionnels à évincer lorsque l’on choisit d’intégrer une Grande Ecole de Management. Au contraire, c’est à nous de montrer qu’en tant que profil pluridisciplinaire, nous sommes capables de faire usage de toutes nos compétences ! »

Ouvrir de nouvelles perspectives, Juliette